• ACCUEIL
  • L’école
  • L’OGEC
  • L’APEL
  • Espace des familles
  • Agenda
  • CONTACT
  • Concert d'hiver le vendredi 6 décembre

    Historique de l'école

    Cet historique a été retracé grâce à la documentation fournie par les associations culturelles locales. Merci à elles. 
    Anciens élèves, parents, enseignants... si vous pouvez compléter cet historique ou apporter des précisions, n'hésitez pas à nous consulter.

    XVIIIe et XIXe siècles :

    La première école de Guenrouët est fondée en 1750. Un habitant de Guenrouët fait don d'une maison à étage rue de la Petite Ecole (derrière l'église). Cette école était réservée aux garçons. Il s'agissait d'une école communale. L'instituteur était recruté conjointement par le maire et par le curé. Après de nombreux soucis de recrutement, l'éducation est finalement confiée aux frères de Ploërmel (Frère Bertugnac).
    Après la Révolution Française et la séparation de l'état et de l'église, il n'est plus envisageable que l'école communale soit tenue par des représentants du clergé. Du coup, on construit une nouvelle école privée de garçons sur le site de l'actuelle école Sainte-Marie (vers 1880).

    L'école des filles est quant à elle créée vers 1840/1850 par les sœurs de Saint-Gildas. C'est la première école Sainte-Marie. Elle se situait à l'époque dans l'actuelle résidence des sœurs de Guenrouët (Rue des Ecoles).

    XXe siècle :

    Durant la Seconde Guerre Mondiale, Guenrouët est un lieu stratégique. Les allemands décident d'y installer un poste de Gestapo. Les locaux de l'actuelle école Sainte-Marie sont réquisitionnés pour y installer leur état major. Après la libération, l'école reprend son activité.

    A partir des années 1960, la généralisation de la mixité scolaire voit la fusion entre les 2 écoles privées de la communes. Les plus jeunes sont alors accueillis dans l'ancienne école des filles alors que les plus grandes classes sont installées dans l'ancienne école des garçons. La direction est confiées aux sœurs de Saint-Gildas.

    Mais la gestion de 2 sites n'est pas simple et dans les années 1970-1980, il est décidé de regrouper toutes les classes dans l'actuelle école Sainte-Marie. Un bâtiment de 2 classes est construit Route de Ronde et le site de l'ancienne école de filles est abandonné.
    Enseignants et directeurs seront dorénavant majoritairement des laïcs.

    De 2000 à aujourd'hui :

    L'école Sainte-Marie connaît une baisse de ses effectifs dans les années 2000. Une fermeture de classe est crainte mais n'aura pas lieu.
    En septembre 2007, l'école passe en contrat d'association avec l'Education Nationale et la Mairie. Cela lui permet de bénéficier d'un financement à parité avec les écoles publiques.

    Les effectifs  se remettent à augmenter à partir de 2006 : la fréquentation de l'école progresse d'année en année. A la rentrée 2009, une cinquième classe est ouverte et la sixième classe est créée en septembre 2013. Pour accueillir tous ces nouveaux élèves, l'école fait construire un premier bâtiment en 2008 et un second en 2013.