• ACCUEIL
  • L’école
  • L’OGEC
  • L’APEL
  • Espace des familles
  • Agenda
  • CONTACT
  • Du fait de la pandémie Covid 19, et conformément aux consignes nationales, l'école sera fermée jusqu'à nouvel ordre.

    Un réseau local d'établissements

    Afin d'assurer une continuité dans les apprentissages, et un partenariat tant pédagogique qu'économique, les établissements catholiques du secteur se sont associés. L'école Sainte-Marie de Guenrouët fait partie de la "Communauté Locale d'Etablissements" de l'Enseignement Catholique dénommée "Entre Brière et Canal". Celle-ci est animée par  les chefs d'établissement primaires et secondaires du secteur qui se rencontrent régulièrement.

    Les établissements de la Communauté Locale "Entre Brière et Canal" sont les suivants :

    Les écoles maternelles et primaires :
    - L'école Sainte-Marie de Guenrouët
    - L'école Saint-Joseph de Saint-Gildas-des-Bois
    - L'école Sainte-Thérèse de Quilly
    - L'école Saint-Charles de Fégréac
    - Le groupe scolaire Notre-Dame-de-la-Brière de Missillac

    Un établissement secondaire :
    - Le collège et Lycées Gabriel Deshayes de Saint-Gildas-des-Bois

    Les axes de collaboration :


    L'axe pédagogique :


    - coordonner les contenus de CM et de 6e/5e pour assurer une continuité plus grande des apprentissages
    - mener des actions communes entre les élèves des écoles et ceux du collège : cross, échanges, etc...
    - travailler sur la transmission des dossiers scolaires pour assurer au collège la continuité des aides apportées en primaire aux élèves en difficulté
    - rapprocher les enseignants de primaire et les professeurs de collège par des rencontres ou des formations communes
    - réfléchir à l'accueil des enfants handicapés sur le secteur de St-Gildas

    L'axe économique :


    - profiter de tarifs préférentiels sur les fournitures par des achats groupés (papeterie, mobilier, gaz, etc...)
    - favoriser l'équipement du réseau (mobilier, informatique...)
    - mettre en commun les ressources humaines par des contrats de personnels polyvalents sur le réseau
    - réfléchir à la mise en place d'une caisse de solidarité pour les projets immobiliers